Visit Homepage
Skip to content

Les Montgolfiades de Rocamadour

On vous raconte tout ce qu’on a découvert lors du week-end des Montgolfiades de Rocamadour !

Au programme :

Les montgolfières

Le village de Rocamadour

Une idée d’hébergement

Des adresses de restos

Les deux visites insolites à ne pas louper dans le coin

 

Les montgolfières

Dans la série “évènement en France à ne pas rater”, après la découverte de la compagnie des géants de Royal Deluxe, j’ai nommé les montgolfiades de Rocamadour !

Tout commence en 1985 alors que le village de Rocamadour est choisi pour tourner une scène d’un film de Disney destiné à animer un de leurs parcs aux Etats-Unis. La première montgolfière décolle alors sous les yeux ébahis des villageois. Complètement sous le charme de ce spectacle, les amadouriens (habitants de Rocamadour) participent au Trophée Midi Pyrénées en montgolfière et suvolent l’Ariège pour la première fois. Un an plus tard, Rocamadour devient la ville étape de ce trophée et une vingtaine de ballons colorent la vallée de l’Alzou.

Plus de trente ans plus tard, la magie est toujours au rendez-vous !

Montgolfiades de Rocamadour

Totalement photogénique, ce rassemblement de pilotes a lieu le 4ème week-end de septembre à Rocamadour. Une trentaine d’aerostats (oui, c’est comme ça qu’on dit, j’ai cherché) décollent les deux jours à 8h et 17h. Visibles des deux flancs de la vallée, le tout est de bien choisir à l’avance le point de vue idéal suivant l’heure de la journée (et donc du contre-jour).

Cet évènement draine chaque année de plus en plus de spectateurs. Dès 7h du matin (soit une heure avant le décollage) les plus beaux points de vue du village sont pris d’assaut. La circulation peut donc devenir compliquée et le stationnement impossible. On vous conseillerait de vous garer tout en bas du village avec en prime le plaisir d’assister au décollage des montgolfières !

! Attention !

Beaucoup de personnes s’entassent au bord de la falaise du village, de l’autre côté de la barrière. Inutile de vous dire qu’avec les graviers qui s’y trouvent une perte d’équilibre serait fatale. On n’a pas vocation ici à faire des leçons, mais on a eu quelques frayeurs en voyant des personnes (avec des enfants !) prendre beaucoup trop de risques…

On a tellement aimé observer ce spectacle, qu’on en a fait un film :

 

Le village de Rocamadour

Bien entendu ne manquez pas de visiter ce magnifique village médiéval situé coeur de la vallée de la Dordogne dont les maisons et les chapelles se trouvent sereinement adossées à une falaise de plus de 150m ! Sa basilique, accessible depuis les 216 marches de l’escalier des pélerins situé sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Bref, ce petit bijou est à visiter, avec ou sans montgolfières 🙂

 

Et pour dormir ?

Pour passer le week-end à Rocamadour, nous avons dormi dans la petite dépendance d’un château complètement rénové par des particuliers : le Château de Cantecor. L’ambiance y est rustique, raffinée et familiale, et comme cet hébergement est situé à moins de 20 minutes de Rocamadour, on recommande !

 

Où bien manger ? (notamment végétarien)

Côté restaurants, nous nous sommes arrêtés chez Ernestine à côté de notre hébergement, plats délicieux et pour nos amis végétariens : leur assiette végé cartonne tout ! Le restaurant du Château sur les hauteurs de Rocamadour est une bonne adresse Gault et Millau, avec un bon souvenir de l’omelette aux cèpes, le Pourquoi Pas, crêperie et bar à bières (il y a plus de bières que de crêpes dans le menu !) et le Petit Moulin à Martel, permettant de découvrir ce petit village au passage.

 

Visites insolites à faire

La grotte de Pech Merle

C’est l’histoire de deux adolescents qui découvrent une faille dans une des collines du Quercy et, avec un brin de courage mêlée à l’inconscience de la jeunesse, voilà qu’Henri Redon et son cousin découvrent en 1915 une grotte préhistorique !

Ce site est exceptionnel et découvrir des peintures de 29 000 ans donne le vertige. Contrairement à la fameuse grotte de Lascaux, il s’agit là des peintures originales, parfois protégées par des filets, mais l’atmosphère sombre et silencieuse de ces dessins à la fois simples et complexes nous projette dans un autre temps.

Le lieu est parfaitement rodé et hyper touristique, nous vous conseillons de réserver ou de vous y rendre en dehors de la saison touristique. La visite est rapide et c’est un survol de l’immensité du lieu. Il y a ensuite le musée pour approfondir.

Toutes les infos sur ce site exceptionnel sont sur le site de Pech Merle.

©Lot Tourisme – Dominique Viet

 

Le gouffre de Padirac

Nous pensions pouvoir visiter ce lieu entre deux vols de montgolfières, mais les visites du jour étaient archi complètes. Petit conseil donc : réservez vos billets à l’avance !

Mais une fois sur place on a quand même pu apercevoir ce trou gigantesque de 35 mètres de diamètre et de 75 mètres de profondeur. Le gouffre a été exploré au début du XXème siècle par Edouard Alfred Martel (le même spéléologue qui exploré la grotte de Dargilan dont on parle dans l’article sur les plus beaux spots photos des Gorges du Tarn).

Il parait qu’on visite les 1 000 mètres de galeries souterraines en barque manoeuvrée par un batelier qui glisse sur la rivière de Padirac, que l’eau y est turquoise, et que, comme la température de la grotte est à 13°c toute l’année, l’hiver on a l’impression qu’il y fait bon.

Bref, on sait déjà qu’on y reviendra !

 

Si vous aviez déjà assisté aux Montgolfiades de Rocamadour, dites-nous ce que vous en avez pensé !

Montgolfiades de Rocamadour

 

 

Certains éléments de cet article sont le fruit d’une collaboration entre l’office du tourisme du Lot et Snooze Again. Cependant, tous les choix éditoriaux nous reviennent.

 

 

TOUS NOS ARTICLES EN FRANCE

 

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire