Visit Page
Passer au contenu

La villa Cavrois

Le Salon des blogueurs de voyage (WAT pour les intimes) est toujours l’occasion pour nous de visiter de nouvelles régions françaises, comme les Gorges du Tarn en 2018. En 2019, ce salon se déroulait à Lille, et c’est ainsi que nous avons eu la chance de visiter cette maison mythique. Car figurez-vous que Lille et sa métropole ont été élues “Capitale Mondiale du Design 2020”, oui monsieur !
Une balade nous a donc fait découvrir son potentiel créatif, des ateliers d’artistes comme les Ateliers Jouret, aux friches industrielles reconverties comme EuraTechnologies.
Et c’est là que nous avons découvert cette grande dame de l’architecture moderne à l’histoire romanesque : la Villa Cavrois.

Venez, je vous emmène y faire un tour !

Villa Cavrois
Villa Cavrois

L’architecte : Robert Mallet-Stevens

Situons tout d’abord le contexte historique et artistique.
Nous sommes en 1929. M. Cavrois, grand industriel du textile dont le Nord est le royaume (Roubaix, Tourcoing…) confie à Robert Mallet-Stevens le projet de construire son immense demeure familiale. Cet architecte défend une vision très moderne de son art, et va même créer « l’Union des Artistes Modernes ».

Ainsi ce nouveau projet s’offre à lui comme l’opportunité de réaliser le manifeste de cette révolution architecturale. Ce “château moderne” tranchera radicalement avec les autres demeures bourgeoises environnantes aux allures très traditionnelles. Et vous savez comment peuvent être les voisins, ceux-là crieront au scandale face à cette « folie Cavrois », la qualifiant même de « péril jaune ».

Villa Cavrois


La villa Cavrois devient alors une oeuvre totale : bâtiment, intérieur, mobilier, parc… tout est pensé et conçu par Mallet-Stevens sous le signe de l’innovation esthétique et technologique.

Villa Cavrois
Mobilier de salon
Radiateurs et luminaires

La villa Cavrois

Mais regardons-la de plus près…
La façade est constituée de béton armé, très moderne à l’époque. Elle est recouverte de briques jaunes qui proviendraient de 26 moules différents conçus spécialement pour la villa ! Ces briques accentuent l’horizontalité très marqué de l’édifice.

Villa Cavrois

Ici, tout n’est que lumière.
Accueillie grâce à des baies vitrées imposantes (très rares à l’époque) et des fenêtres omniprésentes, c’est elle qui apporte l’ornement à ces volumes immenses mais dépourvus d’ostentation. Un dépouillement qui privilégie la fonctionnalité et l’hygiène.

Villa Cavrois
Salon
Villa Cavrois
Fenêtre de l’escalier

Le luxe de cette maison apparaît aussi dans le choix de matériaux nobles : marbre vert de Suède et essences de bois précieux par exemple apportent raffinement et sobriété.

Villa Carvois
Salle à manger des enfants
Villa Cavrois
Salle à manger des parents (et moi)

La dimension de la demeure témoigne bien sûr de la prospérité de la famille Cavrois : on parle ici de 1840 m2 habitables ! Mais qu’à cela ne tienne, chacun des 9 membres de la famille (oui, 7 enfants) y avait son espace privilégié (le rêve !)


Les parties communes

Villa Cavrois
Grand salon
Villa Cavrois
Cheminée du grand salon

Les parties privatives des parents

Villa Cavrois
Chambre parentale
Villa Cavrois
Salle de bain parentale

Le boudoir de Madame

Villa Cavrois


Le fumoir de Monsieur

Villa Cavrois

Les parties privatives des enfants

Ben oui, après tout y’a pas de raisons qu’ils n’aient pas leur espace.

Villa Cavrois
Villa Cavrois

Les parties privatives du personnel

Villa Cavrois
Cuisine
Villa Cavrois
Cuisine

Les espaces extérieurs

La villa Cavrois possédait à l’origine 5 hectares de parc avec entre autres une roseraie, un verger et un potager !
Aujourd’hui seuls les 17600 m² restants se visitent, avec son bassin de natation et son miroir d’eau de 72 mètres de longs utilisé comme patinoire l’hiver.
830 m² de terrasse (avec pergola), un miroir d’eau, un bassin de natation.

Villa Cavrois
Villa Cavrois
Villa Cavrois
Villa Cavrois
Villa Cavrois
Villa Cavrois
Villa Cavrois

Et je vous passe la maison du gardien et les différents accès pour les parents, les enfants et les domestiques (à croire qu’ils se croisaient uniquement dans le salon…)
La modernité technologique y est elle aussi très présente : chauffage central, téléphone dans toutes les pièces (ben oui, avec 1840m2 fallait bien réussir à communiquer au sein de ce château), ascenseur…

L’abandon

Pendant la Seconde guerre mondiale, la villa Cavrois est réquisitionnée par les allemands qui la transforment en caserne militaire. Au retour de leur exil, la famille Cavrois retrouve leur maison saccagée.. Elle fait modifier les plans par l’architecte Pierre Barbe pour accueillir les familles de deux de ses fils.

En 1985, à la mort de Mme Cavrois, le mobilier si précieux est dispersé. La maison est rachetée par un promoteur immobilier qui souhaite la détruite et faire lotir le parc ! Alors même que la villa est classée monuments historiques en 1990, le propriétaire la laissera dépérir (sciemment, dit-on). Sans aucune protection, elle s’offre en proie au vandalisme et aux squatteurs.

La Renaissance

Et c’est là que l’histoire devient belle. Un mobilisation citoyenne incite l’État à la racheter en 2001.
La restauration financée tout d’abord par la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC du Nord-Pas-de-Calais) se poursuit jusqu’en 2015 avec le Centre des Monuments Nationaux.
Brique par brique, pièce par pièce, jardin, mobilier…13 ans de recherches historiques et de savoir-faire artisanal hautement qualifié seront nécessaires pour que ce chef d’oeuvre retrouve sa splendeur.

Photos d’archives exposées dans la villa

J’espère que vous avez pris autant de plaisir à lire cet article que j’en ai eu à l’écrire !
Je tire mon chapeau au blog des Amis de la Villa Cavrois pour la passion avec laquelle ils ont récolté et centralisé toutes ces informations et ces archives.

Et bien sur, pour accéder au site officiel de la villa Cavrois, c’est par ici !

Villa Cavrois
Hommage de l’architecte à la famille Cavrois
Villa Cavrois

Petit trip déguisé avec les copains blogueurs Sauvazine et Péripléties !

TOUS NOS ARTICLES EN FRANCE

Certains éléments de cet article sont le fruit d’une collaboration entre la Métropole Européenne de Lille et Snooze Again. Cependant, tous les choix éditoriaux nous reviennent.

2 Commentaires

  1. Elles sont superbes vos photos de la Villa Cavrois ! Nous avons adoré visité ce lieu rempli d’histoire et nous avons eu aussi la chance de visiter le monument au coucher de soleil, c’est juste magnifique ! 🙂

  2. Snooze Again Snooze Again

    Coucou tous les deux, un grand merci !
    On prend de plus en plus de plaisir à prendre des photos d’architecture, surtout dans un lieu comme celui là, quel régal 😉

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre Snooze-letter !

Abonnez-vous à notre Snooze-letter !