Skip to content

Un grand Bohol d’air

Petite île nichée au cœur de l’archipel des Philippines, Bohol est une escale incontournable lors d’une virée dans la région des Visayas centrales.

Voici une liste non exhaustive de ce que l’on peut y découvrir.

 

Sanctuaire des tarsiers
Qui n’a pas déjà rêvé d’aller à la rencontre de ces petites bestioles aux globes oculaires protubérants, aux pattes disproportionnées, aux tendances suicidaires, et à la fragilité qui fait redouter de les casser rien qu’en les regardant ? Vous l’aurez compris, à priori, pas moi…
Sauf que, cette espèce est tellement étonnante qu’elle mérite bien une visite…  le Tarsius syrichta (comme dirait Julius) est une espèce endémique des philippines qui l’a déclaré « spécialement protégée » en 1997.
Bohol - Philippines
Tarsier
Tout d’abord, le tarsier tient son nom à ses os du tarse qui sont ma foi étrangement développés. Chacun de ses yeux, qui fait la taille de son cerveau, sont statiques, ce qui l’oblige à tourner sa petite tête à chaque fois qu’il veut tourner son regard (pratique…)
Mesurant entre 8 et 15 cm et pesant 120 grammes, il est considéré comme étant le plus petit animal du monde.
D’une nature très (très) anxieuse, un flash d’appareil photo, ou la moindre caresse peut lui provoquer un stress si intense qu’il pourrait littéralement le pousser au suicide.
Le tarsier ne peut pas survivre à la captivité (si seulement toutes les espèces animales menacées avaient pensé à ce subterfuge…) car enfermé, il se fracture son petit crane très fin et fragile contre la cage.
Bohol - Philippines
Tarsier
L’église de Baclayon
L’église de Notre Dame de l’Immaculée Conception de Baclayon serait une des plus anciennes  églises catholiques des Philippines.
Bohol - Philippines
Extérieur de l’église de Baclayon
Héritage du colonialisme espagnol, sa construction débute en 1717 et durera dix ans. Elle est édifiée à partir de blocs de corail qui seraient collés entre eux à l’aide de blanc d’oeuf (mauvais temps pour les poules).
Bohol - Philippines
Intérieur de l’église de Baclayon
Un petit musée a pris place au sein de l’ancien couvent adossé à l’église et y abritent les maigres trésors sauvegardés : d’anciennes reliques y sont conservées telles que des partitions et livres écrits sur des peaux d’animaux ou encore des vêtements sacerdotales brodés d’or.
Bohol - Philippines
Ancien couvent et musée de l’église de Baclayon
Mais alors que ce pays souffre déjà d’un manque évident de moyen pour entretenir son patrimoine, les tumultes de notre planète ne l’épargnent pas : le tremblement de terre de 2013 qui aurait détruit les deux tiers des églises de l’île a terriblement endommagé celle de Baclayon.
Bohol - Philippines
Autel de l’église de Baclayon

 

Chocolate Hills
Le clou du spectacle, évidement.
Formation géologique hors du commun, les Chocolate Hills sont à l’origine une formation sous-marine de deux millions d’années.
Accumulez coraux et coquillages, faites un petit tremblement de terre, retirez la mer, et laissez l’érosion arrondir les angles : vous obtenez ces magnifiques dômes chocolatés.
Sans hésiter, un de mes plus beaux souvenirs philippins…

 Un petit aperçu en vidéo de l’île de Bohol :

Comments are closed.

WordPress Image Lightbox Plugin